Comment atteindre ses objectifs lorsqu’on manque de volonté ?

femme montrant sa bague

Tu as une vision. Des idées, des projets (ambitieux ou pas, peu importe) que tu as envie de réaliser pour évoluer, pour t’épanouir. Mais tu n’arrives pas à atteindre ces objectifs.

Ou tu commences à mettre en place quelque chose et tout retombe comme un soufflé.

Ou tu es motivé.e du feu de Dieu le matin pour t’apercevoir, le soir venu que tu n’as pas avancé d’un millimètre.

Dès lors, tu entames une descente en piqué vers la bonne vieille crise d’auto-dévalorisation des familles, avec le package Estime de soi au 5e sous-sol + Moral à l’agonie (« Il était où, ce paquet de chips/biscuits au chocolat, déjà ? »).

Tu te trouves nul.le. Sans volonté. A la poubelle, les objectifs.

Tu te dis que tu n’y arriveras jamais.

Je le vois beaucoup, beaucoup trop (et si je n’y porte pas attention, cela m’arrive régulièrement aussi).

Et tu sais quoi ?

Ça me rend dingue, parce que ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Et qu’on peut y remédier.

Je vais donc te donner quatre astuces pour que tu puisses atteindre tes rêves, même quand ta volonté est sur messagerie.

C’est quoi la volonté et pourquoi tu en as, puis d’un coup, t’en as plus ? (The Keyser Söze effect)

femme souriante utilisant des jumelles anciennes pour regarder son objectif

D’un point de vue scientifique, la volonté n’est pas une dimension de la personnalité ou du caractère ; c’est simplement une fonction cognitive à notre disposition à doses limitées dans la journée.

La zone de notre cerveau qui pilote la volonté est également celle qui :

  • régit l’ensemble des décisions durant notre journée (à quel email répondre en premier ou qu’est ce qu’on va manger ce soir au dîner)
  • contrôle la régulation émotionnelle (Salle d’attente chez le médecin avec un enfant qui hurle non-stop à 5 cm de notre oreille ou être coincé depuis 20 min dans les embouteillages alors qu’on a une réunion importante).

Résultat : la répétition en continu de toutes ces tâches dans une journée (nous prenons plusieurs centaines de décisions par jour), fatigue assez rapidement cette zone ; en fait, la recherche montre que nous avons tous seulement 15 minutes de volonté à notre disposition à un moment donné avant que notre jauge se vide !

(Et c’est sans compter les nœuds et blocages émotionnels plus ou moins conscients en rapport avec tes objectifs, qui peuvent complètement annihiler toute forme de volonté…mais c’est tout autre chose et c’est mon domaine d’expertise, donc si tu sens que c’est plutôt ce qui se passe pour toi, tu peux m’appeler pour en discuter 😉 )

Devant ceci, nous pouvons :

  • nous lamenter en constatant l’écart entre l’idéal de ce que nous voudrions accomplir (nos objectifs) et les choix que nous faisons réellement jour après jour et retourner devant Netflix
  • forcer quand même pour y arriver coûte que coûte et se taper un chouette effet rebond ensuite (épuisement, burn-out, etc.)
  • se dire que c’est scientifiquement prouvé qu’on n’a pas beaucoup de volonté, hein, donc c’est cool, abandonnons nos rêves et mourrons d’ennui
  • essayer d’implémenter les idées ci-dessous.

On fait comment, alors ?

Homme sautant d'un rocher à l'autre dans le désert

Relie toi à ta vision, pas à la difficulté 

Cultive ton désir, passe du temps à le mettre en forme, à lui donner de la consistance. Écris ce qui t’anime. Penses-y. Inspire toi de personnes qui ont des rêves proches et qui les ont atteints. Contacte-les. Crée un vision-board avec toutes les images qui symbolisent ce que tu obtiendras/qui tu seras quand tu auras atteint ton objectif.

Garde le sous les yeux TOUS LES JOURS, pour indiquer à ton esprit que c’est ta nouvelle norme, même si ce n’est pas encore réalisé.

Installe des habitudes 

Pour atteindre tes objectifs, tu as besoin au quotidien d’un plan clair, dont chaque étape est atteignable, afin de limiter les questionnements/doutes et les prises de décisions improvisées qui peuvent créer un sacré brouhaha mental, épuiser ton pauvre cortex et te renvoyer sur Candy Crush

Prévois dans ce plan ce que tu peux faire dans les moments de la journée où tu es habituellement plus performant et ceux où tu l’es moins, pour avancer concrètement.

Dors suffisamment

Fais en sorte de dormir suffisamment chaque nuit. C’est facile à mettre en place (tu te glisses dans ton lit et tu fermes les yeux, ha !) et c’est extraordinairement efficace, car le sommeil est un puissant régénérateur pour notre cerveau et donc,  pour notre volonté.

Réduis le stress

Si tu te rappelles, la régulation émotionnelle liée, entre autres, au stress met la volonté à rude épreuve. Dans la mesure du possible et pendant la durée de mise en œuvre de ton plan d’action, évite de t’exposer à ce qui va diminuer tes ressources (comme cette épouvantable conversation politique avec ton oncle à Noël qui va te laisser frustré.e et épuisé.e nerveusement). Bouge ton corps régulièrement pour évacuer le stress. Va prendre l’air. Écoute un morceau de musique que tu adores. Demande un câlin à l’être humain à côté de toi (sauf s’il a une tête de tueur en série).

Et si tu sens que ta volonté te dit « Bon allez, à demain, hein ? » quand même 

femmes regardant une montagne

Mets en place une stratégie d’urgence pour reconstituer ta volonté sur le moment, quand tu es en plein effort.

Prends l’appel à un ami

La science, toujours elle, démontre que le lien social est l’atout numéro 1 dans ce cas. Passe un accord d’entraide avec quelqu’un qui est de ton côté et te soutient dans ce que tu essaies de mettre en place (et pas un faux ami qui va en profiter pour t’enfoncer un peu plus la tète dans le sable). Quand tu sens que tu es en perte de vitesse, appelle cet ami ou envoie lui un message de détresse. Un court échange avec quelqu’un qui te comprend et te rappelle pourquoi tu es en train de faire ce que tu fais peut vraiment faire la différence.

Si c’est ton truc, médite 

Prends juste quelques minutes pour te centrer et te reconnecter à toi-même et toucher ta vision, la base de ce que sont tes objectifs. Pour te rappeler qui tu es et quels sont tes rêves.

Commence à faire tout cela, aujourd’hui.

Commence ! Et prends soin de toi.

Avec Amour,

Audrey

Bienvenue sur le Blog d’Audrey Jane ! Si cet article t’a plu, tu voudras sans doute lire mon guide gratuit qui te donne les bonnes questions à te poser pour y voir plus clair, apprendre à te faire confiance et commencer à changer de vie. Clique ici pour le télécharger gratuitement ! Merci de ta lecture et à très vite !

Basé sur différentes sources et recherche sur les neurosciences, dont les travaux du docteur Susan Pierce Thompson, Ph.D. in Brain and Cognitive Sciences.